Roulotte

Mardin, La Patouillais

on
29 juin 2024

Nous sommes arrivés dans une famille avec plein de bons sentiments à l’égard d’autrui. Franck, Elise et leurs 4 enfants, des grands enfants. Arthur, Yoann, Sarah, Léa. Elise a été déstabilisée de notre demande, un petit coin de verdure et un point d’eau pour nos chevaux et un endroit en dur pour la roulotte. Sur le coup elle ne savait pas trop où nous placer, les vaches étant en pâture c’était compliqué. Le temps de regarder maps sur notre téléphone, nous avons vu Franck, nous avons su après que c’était le mari d’Elise, venir vers nous et quand nous lui avons expliqué notre souhait, c’est un grand oui comme réponse. Nous avons partagé des repas, des apéros avec une famille unie, des enfants extraordinaires et des parents présents. Beaucoup de respect et d’amour entre eux. C’est Elise et Franck qui nous ont suggéré le bivouac une vingtaine de km plus loin.

Quand on fait la reconnaissance d’un parcours pour un nouveau bivouac le hasard nous conduit parfois dans des endroits reculés, La Patouillais en fait partie, il a fallu prendre un chemin, alors que nous ne savions pas ce qu’il y avait au bout, pour tomber sur une belle bâtisse très bien rénovée par Pierre-Luc et Aurore. Victoire leur petite fille a été une superbe ambassadrice, car à peine les mots de “roulotte, chevaux” prononcés elle s’est mis à sauter sur place, Léandre son petit frère est venu en renfort aussitôt, pour convaincre papa/maman, de bien vouloir installer les chevaux et la roulotte sur leur pelouse face à la terrasse ce qui a fait énormément rire les parents

Après réflexion, très rapide, ce sera sous les arbres pour Rodéo et Tintin et le long du mur d’un bâtiment, encore en rénovation pour la roulotte. Nous sommes arrivés alors qu’ils avaient un week-end très chargé. Ils ont pris le temps tout de même de nous accueillir et de partager ensemble. Les grands parents nous ont fait la gentillesse de leur présence dans la roulotte. Ils étaient heureux de nous rencontrer, mais encore plus de voir le bonheur de Victoire et Léandre qui n’ont pas arrêté de parler de la roulotte et des chevaux. Tintin était le préféré de Victoire et Rodéo, celui de Léandre et c’est sur le dos de Rodéo qu’ils ont fait à plusieurs reprises le tour de la pâture. Le jour de notre départ, nous leur avons proposé de faire un petit bout de chemin dans la roulotte et, comme ils sont petits, maman était du voyage pour son plus grand plaisir, d’après ce que nous pouvions voir. Seul bémol le temps.

Mots clés

Laissez un commentaire

Les cent ciels

Aimons-nous vite nous n'avons qu'une vie à nous consacrer!!!

FACEBOOK

Partenaires

Carnet de route