Roulotte

Le Haras des sept

on
18 mai 2024

Nous sommes toujours étonnés de l’accueil qui nous est fait. Encore une fois, c’est d’un simple coup de fil que nous trouvons notre nouveau bivouac. Antoine, sans nous connaître nous répond “oui” tout de suite. Nous voici donc installés sur son domaine. Des paddocks tout au tour de nous et un grand hangar. Nous avons eu la chance de voir des poulains tout juste venus au monde, nous sommes toujours bluffés par leur énergie à peine débarqués dans ce monde.

Nous sommes repartis dans notre champagne quelques jours pour des obligations administratives. Antoine a pris soin de Rodéo et Tintin, c’est avec beaucoup d’humour qu’il nous dit ” ils ont été de parfaites tondeuses à gazon” on veut bien le croire. Nous étions à peine revenus que les voilà tous les deux échappés de leurs enclos et galopant en liberté sans se soucier de l’heure tardive et comme il paraît que l’herbe est plus belle ailleurs ils se sont vites arrêtés pour brouter, heureusement pour nous.

Evidement et sans aucune surprise, le départ n’a pas échappé à la règle. Nous n’avons pas passé beaucoup de temps ensemble mais assez pour partager tellement. On ne vous a pas encore parlé de Lénaïck si douce et bienveillante. Toi aussi tu nous sera précieuse. Nous terminerons cet article sur ce doux moment par ces mots extrait du message qu’elle nous a laissé sur notre petit cahier “L’âme agit”

Mots clés

Laissez un commentaire

Les cent ciels

Aimons-nous vite nous n'avons qu'une vie à nous consacrer!!!

FACEBOOK

Partenaires

Carnet de route